6 clés pour vous aider si Noël n’est pas facile pour vous….

 

Sapin de Noël et cadeaux pour les fêtes

Quand j’ai découvert les vitrines des joailliers parisiens de la Place Vendôme, j’ai trouvé que toutes les autres bijouteries étaient quelconques !

La loi du contraste est une des lois les plus puissantes dans le domaine de la psychologie. Nous déterminons le degré de beauté des choses sur la base d’une comparaison avec autre chose.

Quand nous avons l’expérience du luxe (même simplement en le regardant de près), il est difficile de se contenter des expériences passées.

Noël est une période merveilleuse et absolument magique pour tellement de personnes. Les chaines de télévision nous offrent des films avec tous les stéréotypes de fêtes idylliques, d’amour, et de félicité qui accompagnent les fêtes de Noël jusque dans nos maisons. Presque partout dans le monde, on célèbre Noël. Les gens échangent des cadeaux et le Père Noël parcourt le monde entier pour livrer des millions de cadeaux au pied de nos cheminées.

Imaginons que Noël n’est pas facile pour vous :
Peut-être avez-vous perdu une personne chère à cette période, à Noël dernier ou quelques années auparavant. Peut-être avez-vous divorcé, et c’est votre premier Noël sans vos enfants. Peut-être venez-vous de recevoir de mauvaises nouvelles qui vous ont fait perdre votre joie, ou bien tout simplement vous n’avez pas assez d’argent pour les cadeaux cette année. Ou bien encore vous êtes seul(e) et personne avec qui partager ce moment. Comment passer les fêtes de Noël dans ces circonstances ?

Quand vous êtes dans ce genre de période difficile, le simple fait de voir la plupart des gens gais et heureux peut rendre les choses encore plus difficiles.

Et nous le voyons bien sur tous les médias sociaux. Les gens postent des photos et des vidéos montrant leurs arbres de Noël plus beaux les uns que les autres, leurs maisons illuminées, leurs tables magnifiquement décorées, et racontent leurs menus de Noël dans le détail.

Evidemment, personne ne poste les vidéos des disputes familiales le jour de Noël, ni ne raconte les remarques acerbes des uns et des autres ! Alors, dans ces conditions, notre sentiment de solitude ou même de douleur nous parait encore plus aïgu.

Personnellement, j’ai des souvenirs cauchemardesques de certaines fêtes de Noël familiales ! Et au fil du temps, j’ai appris à gérer mon stress et à trouver mon bonheur dans cette période festive. Et je crois qu’il y a certaines choses que vous pourriez faire et qui pourraient vous aider :

    1. Trouvez quelqu’un à aider, tendez-lui la main. Même si c’est vous-même qui auriez besoin d’aide, le fait d’aider les autres peut vraiment faire la différence et vous vous sentirez mieux. Aider à rendre cette période de Noël plus supportable pour quelqu’un d’autre peut améliorer le vôtre très nettement.
    2. Adoptez l’Esprit de Noël. Essayez d’être le plus agréable possible avec les personnes avec lesquelles vous serez en contact. Refusez de vous plaindre (et d’écouter les plaintes des autres), refusez les médisances et évitez les critiques pendant les vacances de Noël. Cela aura un effet réellement positif sur votre cerveau et sur votre humeur. On a besoin de douceur à Noël !
    3. Appréciez ce que vous avez déjà. Prenez un peu de temps chaque jour pour ressentir de la gratitude pour les choses que vous avez dans votre vie. Soyez spécifique et clair, faites une liste de 5 choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant, chaque jour. Dites pourquoi vous êtes reconnaissant. Et si vous n’avez pas beaucoup d’argent pour offrir de beaux cadeaux à vos enfants, soyez créatif, fabriquez quelque chose ou offrez-leur un petit cadeau qui ne coute pas cher, mais qui les touche et les fait se sentir « spécial ».
    4. Définissez quelques objectifs pour l’année prochaine. Le cerveau a une capacité extraordinaire et puissante pour redémarrer et se recentrer sur un nouvel objectif. Quand vous commencez à établir de nouveaux objectifs, votre cerveau vous conduira jusqu’à ce que vous les ayez achevé au lieu de ruminer le passé et le présent.
    5. Passez du temps avec les autres autant que possible. Être avec les autres à cette période de Noël permet de voir les meilleurs côtés de ceux-ci. Et si vous montrez un peu de compassion ou de compréhension, vous pourriez même obtenir d’une personne  à l’apparence habituellement rude des paroles plus sensibles.
    6. Soyez gentil avec vous-même ! Cessez de vous culpabiliser pour une chose ou une autre. Donnez-vous au moins une semaine de répit de ce blâme et soyez vraiment gentil avec vous-même. S’il y a un cadeau (gratuit) que vous pouvez vous donner à vous-même en cette période, c’est d’être bienveillant, gentil, attentionné … envers vous-même !

  1. Il n’est pas nécessaire que vous aimiez Noël, mais vous n’avez pas non plus à en souffrir. Heureusement, vous pouvez avoir un grand Noël, ou bien un Noël, simplement agréable.

    Laissez courir votre imagination pour rendre votre Noël le plus agréable possible, les plus confortable possible, cocoonez-vous !

     

    Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *