Le ressenti de l’hypnose

De nombreux exercices de la Programmation Neuro Linguistique accordent de l’importance à la précision et aux choses concrètes. Lorsqu’il s’agit d’imaginer les détails de sa vie idéale ou de se concentrer sur ses sensations pour savoir ce qui nous apporte de la joie, on se focalise sur des pensées réalistes et tangibles. Toutefois, la PNL ne s’arrête pas là ! L’hypnose est une autre approche qui repose sur un langage et un point de vue vagues et vaporeux qui apportent légèreté et bien-être !

femme assise regardant des ballons de couleurs au-dessus d'elle

Un langage positif, léger et imagé

Nous avons vu dans un article précédent que la PNL permet de choisir sa vie idéale. En se fiant à ses 5 sens ainsi que les sensations ressenties dans tout le corps (tensions, légèreté…), on peut savoir, au fond de soi, ce qui nous attire et nous fait envie pour l’avenir. Cette image colorée qui se dessine brille de mille feux et s’ouvre à nous, ce qui nous emplit ensuite de motivation et d’espoir. C’est tout le pouvoir du VAKOG, présenté plus en détails dans l’article “Mieux se connaître pour mieux s’aimer”, et qui permet de s’approcher au plus près de ce qu’on veut vraiment.

Si le VAKOG permet d’être pragmatique, l’hypnose aide au contraire à se défaire du concret l’espace de quelques instants et de se concentrer sur autre chose de tout aussi important : les rêves, et la détente ! Lors de la pratique de l’hypnose, on laisse de côté le langage clair et précis précédemment utilisé pour définir ses objectifs. C’est un exercice tout à fait différent, qui se base sur un langage volontairement flou, imprécis et tout en images, ce qui permet de l’appliquer à toutes sortes d’objectifs et situations.

Dans ce cas, l’objectif de l’exercice n’est pas de faire travailler son imagination pour faire ressortir les détails de ses objectifs. Bien au contraire, la personne hypnotisée n’a pas de travail mental à faire, et se laisse guider par la personne qui l’hypnotise en lui expliquant en toute simplicité le ou les sujets à aborder. Ainsi, l’objet de la séance d’hypnose est choisi en amont, afin de pouvoir orienter les propos de l’hypnotiseur dans ce sens. Cela peut être un objectif, comme arrêter de fumer ou perdre du poids – les deux demandes les plus fréquentes en hypnose ! – ou une croyance positive à instaurer, comme “le meilleur est encore à venir”.

A quoi ressemble une séance d’hypnose ?

oeil de femme avec des rayons de lumière

Pour la séance d’hypnose proprement dite, on commence par s’installer confortablement sur une chaise, les jambes et bras décroisés, les pieds posés à plat sur le sol, les épaules détendues et les mains posées sur les cuisses. Cette position permet de s’ouvrir à la personne qui va nous hypnotiser, et de ne pas être déconcentré plus tard à cause d’un inconfort physique.

C’est ainsi que, les yeux fermés, on se retrouve plongé dans le noir. Au début, les premières phrases prononcées, toutes douces et mélodieuses, amusent et font parfois rire. Mais au bout d’un certain temps, on se détend, et on oublie vite l’éventuelle gêne initiale. Une fois qu’on se laisse aller et qu’on fait confiance à la bonne foi de la personne qui nous hypnotise, on arrête de bouger et on se laisse bercer.

La voix qui susurre des paroles positives s’éloigne de plus en plus, et devient un son mélodieux plutôt qu’un outil de communication. Les mots prononcés n’ont plus beaucoup d’importance. Petit à petit, des motifs lumineux se dessinent sur les paupières au rythme des phrases, et la tête devient lourde et légère à la fois. Les tensions dans le corps se relâchent, et on s’approche de la sensation de l’endormissement. Cela ressemble au voyage que l’on fait en écoutant une belle chanson qui commence par quelques notes légères, monte petit à petit en puissance et fait redescendre en douceur au point de départ comme une plume qui retomberait à terre après un coup de vent.

Une fois la séance d’hypnose terminée, on ouvre les yeux et a l’impression de revenir d’un voyage ! On redécouvre alors les lieux : la lumière est chaleureuse, les couleurs sont vives, et il faut quelques minutes pour revenir à soi-même, comme après une bonne sieste.

Cette approche procure une sensation de bien-être et de repos apaisant, et laisse de côté les actions concrètes ou les étapes à franchir pour atteindre un but donné. C’est une bonne façon de se détendre, de s’insuffler de l’énergie, et de se laisser avoir des croyances positives qui soulagent et calment en profondeur. Ainsi, l’hypnose fait découvrir des sensations différentes, ainsi qu’une autre façon de concevoir la motivation !

Pratiquer le lâcher-prise grâce à l’hypnose

Si la PNL tend à donner les clés de la réussite et du bonheur, elle permet aussi de lâcher prise, notamment par le biais de l’hypnose. Cet exercice permet d’oublier les enjeux de tel ou tel objectif ou projet, et apporte de la légèreté à l’ensemble. C’est une approche intéressante, car elle permet de dédramatiser et d’être indulgent vis-à-vis de soi-même sans tomber dans la passivité ou l’inaction.

Cela fait sens, après tout : si un projet est extrêmement important à vos yeux, il y a des chances pour que vous vous mettiez une certaine pression pour y arriver ! Si cette pression est positive et motivante, c’est une chose, mais si elle vous pèse et vous empêche d’avancer, cela devient problématique. L’hypnose devient alors une issue précieuse pour se rappeler que tout va bien se passer, et que les outils et talents nécessaires à l’accomplissement de ce projet sont déjà à disposition !

Pour terminer cet article, je vous invite à écouter une chanson pop toute légère qui illustre l’importance du lâcher prise : “It’s Only Life” de Kate Voegele !

“Take your hesitance,
And your self defense,
Leave them behind,
It’s only life,
Don’t be so afraid of facing every day,
Just take your time,
It’s only life”

Ces paroles nous encouragent à mettre de côté nos hésitations et de nous souvenir qu’il faut aussi prendre son temps et profiter tout simplement de la vie. Dans cette chanson, cette jeune artiste aborde l’importance de se relever après les échecs et de s’accrocher malgré les épreuves, mais elle évoque aussi les voix négatives dans la tête qu’il faut apprendre à faire taire. En mettant de côté les inquiétudes et angoisses, erreurs et échecs, on s’enlève un poids et on apprend à dédramatiser ! On a tout à y gagner, car cela rend les choses tellement plus faciles !

Pour en savoir plus sur les bienfaits de l’hypnose, lisez ou relisez mon article sur l’hypnose ericksonienne !

Si vous aussi, vous voudriez lâcher prise et découvrir les sensations de bien-être procurées par l’hypnose, renseignez-vous sur les formations en PNL et Hypnose de Campus PNL ! La PNL et l’Hypnose sont intimement liées dans nos formations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *