Que vous croyiez que vous pouvez ou non, vous avez raison !

Pensez que vous pouvez ou pensez que vous ne pouvez pas, dans les deux cas, vous avez raison.

Henry Ford.

Que sont les croyances ?

Les croyances sont des points de vue, des principes de vie, des jugements et des décisions sur vous-même, votre famille, votre communauté et comment le monde fonctionne.

Comment les croyances vous influencent-elles ?

Vos croyances filtrent ce que vous voyez, entendez, ressentez du monde tout autour de vous, et finalement vos croyances déterminent la signification que vous associez à chaque évènement.

Les croyances ont un effet magique,  comme des prophéties d’auto-réalisation.

Vos croyances, qu’elles soient limitantes ou positives, déterminent vos actions, et vos actions vont corroborer vos croyances. C’est-à-dire que vous agissez en fonction de ce que vous croyez, et qu’ensuite forcément vos actes vous donnent raison puisqu’ils sont issus de ces mêmes croyances.

Avec le temps, plus vous trouverez de  preuves  pour justifier ces croyances, plus ces croyances vont se solidifier et vous paraître bien réelles.

Les croyances opèrent à un niveau très profond de conscience et influencent la structure visible de vos pensées et de vos comportements.

Même si vous êtes conscient de la plupart de vos croyances, en général, les croyances qui vous influencent le plus opèrent en dehors de votre zone consciente. Il y a même certaines croyances que vous voyez comme absolument vraies, à tel point que vous ne vous posez même pas la question de savoir si elles le sont vraiment ! Vous pensez alors que « le monde est comme ça ! ».

Changer de croyances peut avoir un impact majeur

Un changement de croyances peut avoir un impact majeur sur votre vie, sur la façon dont vous voyez votre vie, sur la façon dont vous la vivez, et sur les comportements que vous manifestez.

Par exemple, le pouvoir des croyances peut s’illustrer dans le domaine médical. Environ 35% de personnes ressentent un soulagement de la douleur avec un placebo comme si c’était de la morphine, juste parce qu’ils croient que c’est un vrai médicament.

Ces capsules sont fabuleuses ! Quand je regarde la boîte, j’arrête de tousser.

Les croyances nous mettent des limites à notre réalité, à ce que nous pensons être ou ne pas être possible.

Lorsque vous croyez quelque chose, vous avez tendance à ignorer les contre-exemples et le point de vue opposé. Vous n’acceptez que les exemples qui vont dans le même sens que vos croyances, et les renforcent.

Les croyances créent une limite imaginaire à vos possibilités, en vous donnant l’illusion de la sécurité et du confort. A moins de repousser cette imaginaire limitation, vous ne pourrez pas la voir comme une limitation, ce qu’elle est véritablement.

Quelles croyances voudriez-vous créer pour vous déterminer un avenir meilleur ? Et quelles croyances voulez-vous que vos enfants créent pour déterminer leur future façon de vivre leur vie ?

D’où viennent les croyances ?

La plupart des croyances viennent de l’enfance. Ces croyances ne sont pas basées sur les faits, mais sur la perception que nous avons eu des évènements lorsqu’ils se sont produits.

Les généralisations peuvent se faire même sur une seule expérience traumatique ou sur un seul essai malchanceux, formant ainsi une croyance marquante.

Nous avons tendance à accepter plus facilement les croyances qui apportent du plaisir, de la sécurité ou celles qui nous éloignent des soucis ou de la douleur.

Les enfants respectent les croyances de ceux qui ont des rôles importants dans leur vie, notamment les figures d’autorité que sont les parents, les professeurs, les religieux, les frères ou sœurs aînés. Ils acceptent leurs croyances et leurs comportements ainsi que tout ce qu’on leur dit sur eux-mêmes et sur les autres. D’où le pouvoir désastreux de paroles comme « tu es nul », « tu ne sais rien faire » , et le pouvoir magique de « tu peux réussir tout ce que tu veux ».

Beaucoup de croyances ont été établies dans l’enfance, et souvent sont basées sur une interprétation d’un évènement, interprétation partielle car les enfants n’ont pas toutes les ressources des adultes, et n’ont pas complètement conscience des faits.

Pour illustrer la facilité avec laquelle peut s’établir une croyance, regardez la façon dont les éléphants sont entrainés. Souvent, vous voyez des éléphants retenus par une simple corde attachée à un pieu. Alors que ces animaux massifs et puissants pourraient très facilement rompre cette corde et arracher le pieu sans le moindre effort, pourquoi restent-ils là ? S’ils étaient humains, nous dirions que c’est parce qu’ils croient qu’ils ne le peuvent pas ! ou parce qu’ils sont habitués à rester là.

Quand les éléphants sont jeunes, ils sont attachés à une corde solide et un pieu qu’ils n’ont pas la force de rompre ou d’arracher. Après de multiples tentatives, ils finissent par accepter que, quoi qu’ils fassent, ils ne pourront pas casser cette corde. Et bien que ce ne soit pas vrai lorsqu’ils sont adultes, cette limitation restreint leur mobilité, même face à un danger.

Quelle limitation avez-vous eu dans votre enfance qui vous limite actuellement dans votre vie ? Et quelles limitations donnez-vous à vos enfants qui risque de les limiter dans leur façon de vivre leur vie ?

Une autre bonne raison de venir à notre formation de Praticien PNL !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *