Créer un Objectif SMART en 5 points

Objectif - une cible avec 3 fléches au centre

Que ce soit pour démarrer  un nouveau projet, pour arrêter de fumer, ou pour atteindre une performance, nous définissons un objectif pour aboutir au succès espéré.

En PNL, nous définissons les objectifs selon certains critères qui permettent d’avoir beaucoup plus de chances d’aboutir au succès. Nous appelons cela les objectifs SMART (SMART en anglais signifie intelligent, et aussi élégant).

SMART est un acronyme qui signifie : S comme Spécifique, M comme Mesurable, A comme Accessible, R comme Réaliste, T comme Temporel.

L’un des points essentiels pour réussir ce qu’on entreprend est la précision. Si votre objectif est vague, il est fort probable que vous ne l’atteindrez pas.

objectif S.M.A.R.T.

Pour cela, nous nous posons 5 catégories différentes de questions :

  1. Spécifique

Un objectif ne se réalisera que s’il est défini précisément, car il doit être clair pour vous, au point que vous puissiez vous imaginer qu’il soit déjà réalisé.

Pour élucider précisément l’objectif, nous pouvons utiliser les interrogations QUOI, QUAND, QUI, Où, COMMENT, POURQUOI.

  • QUOI : Que voulez-vous accomplir au juste ?
  • QUAND : Quand l’objectif sera-t-il atteint ?
  • QUI : Qui est impliqué ? de qui avez-vous besoin ou avec qui ferez-vous votre projet ?
  • Où : Quel lieu spécifique ?
  • COMMENT : Avec quels outils, quelles aides, quelles ressources allez-vous réaliser votre objectif ?
  • POURQUOI : dans quel but ?

Peut-être voudriez-vous un exemple :

Si je pose comme objectif « me remettre en forme », c’est assez imprécis, trop général. Un objectif SMART serait dans ce cas : « je m’inscris dans un club de danse  à la rentrée prochaine, et je m’entraîne 2 fois par semaine pendant une année entière».

  1. Mesurable

Là, nous mettons en place un indicateur pour mesurer si l’objectif est atteint ou non. Nous définissons les critères qui permettront de mesurer votre progression vers le succès.

  • Comment saurez-vous que vous avez atteint votre objectif ?
  • Quels sont les indices qui pourront vous montrer que vous êtes sur la bonne voie ?
  • Qu’allez-vous voir ? entendre ? ressentir ?

Un exemple :

SI vous vouliez perdre du poids, il s’agirait de définir combien de kilos vous voulez perdre (2, 5, 10 ?). Les indices seraient de pouvoir s’acheter des vêtements dans une taille inférieure. Vous pourriez  vous voir dans un miroir, entendre les compliments de vos amis et de votre famille, et ressentir dans votre corps la légèreté, le fait de bouger plus facilement. 

  1. Accessible

Déjà si vous avez rempli les critères des deux premiers points, vous devriez vous sentir plus engagé sur la bonne voie !

Là nous vérifions que l’objectif que vous désirez est accessible, et qu’aucun obstacle majeur ne viendra contrarier vos efforts. Ainsi vous pourrez rester motivé, et garder votre énergie pour aller jusqu’au bout.

  • L’atteinte de cet objectif est-il bien sous votre contrôle ?
  • Avez-vous la motivation suffisante pour y arriver ? Est-ce vraiment quelque chose que vous voulez, et non quelque chose que voudrait votre conjoint ou la famille ?
  • Que perdrez-vous si vous atteignez votre objectif ? Avez-vous des bénéfices secondaires qui pourraient vous conduire à vous saboter vous-même ?

Exemple :

Si votre objectif est d’entrer dans une grande école (poussé.e par le clan familial), et que secrètement vous rêvez d’autre chose, le conflit interne risque d’être fort et de vous empêcher d’atteindre cet objectif … qui n’est pas le vôtre, et ceci même si vous en avez les capacités.

  1. Réaliste

Vous devez évaluer les ressources que vous possédez, et le temps dont vous disposez pour que l’objectif soit réalisable, dans le délai que vous fixez.

  • Avez-vous réussi quelque chose de similaire ?
  • Quelles sont vos ressources actuelles (habiletés, compétences, dons etc) ?
  • Quelles sont les ressources dont vous pourriez avoir besoin en plus, et qu’il vous est facile de trouver autour de vous ?
  • Y a-t-il quelque chose qui vous empêcherait de réussir votre objectif ?
  • Quelle est la 1ère étape, le 1er pas à faire pour aller vers votre objectif ?

A cette étape, vous pouvez revoir votre objectif et le ré-ajuster pour un objectif plus réaliste, soit en découpant votre objectif en une suite de petits objectifs, soit en fixant un délai ou un rythme plus adapté à vos possibilités.

Exemple :

Si vous avez 45 ans et que vous commencez le sport, il semble évident que vous ne ferez jamais les jeux olympiques ! et même si vous êtes doué pour le sport ! Mais vous pourriez avoir l’objectif de pratiquer un sport une à deux  fois par semaine, de prendre un coach sportif, ou d’aller dans une salle à côté de chez vous.

  1. Temporel

Pour avoir une chance de voir se réaliser vos objectifs, il est essentiel de fixer une date limite. Et peut-être aussi des limites ou petits objectifs à atteindre sur la route.

  • Quand précisément voulez-vous que votre objectif soit réalisé ?
  • S’il s’agit d’un objectif dans le temps (par exemple les séances d’exercice physique ou la pratique d’un instrument de musique), à quelle fréquence vous engagez-vous à pratiquer ?

Exemple :

Si votre objectif est « je veux faire un voyage en Thaïlande », il y a peu de chances que cela se réalise un jour ! Si vous voulez réaliser cet objectif, il est préférable de dire « je vais en Thaïlande à Pâques cette année » et définir un plan d’action pour la réservation du vol, de l’hôtel et de tous les détails du séjour y compris le financement.

Pour terminer la création de votre objectif, il est essentiel de le formuler de façon positive. Pour cela, vous devez déterminer ce que vous voulez, ce que vous désirez voir se produire dans votre vie, et non ce dont vous ne voulez plus ou ce que vous voulez arrêter (par exemple la cigarette).

« Je veux arrêter la cigarette » n’est pas un objectif. « Je veux vivre en respirant pleinement et en bonne santé » est une meilleure formulation.

Pour aller plus loin, vous pouvez lire l’article Votre enthousiasme, la clé pour atteindre vos objectifs !

Et vous pourriez venir à l’atelier Les clés de votre succès, choisir son année et la réaliser ! L’objectif SMART sera un des outils que nous utiliserons.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

LE POUVOIR DE LA PENSEE POSITIVE

verre à moitié plein ou à moitié vide

Chaque activité a ses challenges, par exemple, si vous êtes profession libérale, vous pourriez éprouver quelques difficultés à demander de l’argent pour vos services, ou bien à réclamer de l’argent qui vous est dû.

Et voilà une expérience qui peut vous prendre beaucoup d’énergie et vous entraîner vers une vision négative de la vie. Nous sommes tous passés par là ! Ceci fait partie de la nature humaine. Les problèmes arrivent souvent lorsque nous avons une façon négative de penser, ou de voir la vie.

Les études montrent qu’être optimiste ou pessimiste a un impact réel sur le bien-être que nous ressentons et même sur la durée de vie.

Par exemple, être optimiste a le pouvoir de :

  • Faire baisser le stress
  • Donner un ressenti de bien-être et améliorer votre santé
  • Améliorer vos compétences et la réussite
  • Augmenter la durée de vie
  • Améliorer les relations
  • Aider à réussir ce qu’on entreprend.
porte-clé : "brille comme un diamant"
« Brille comme un diamant »

10 clés pour vous aider à penser positif !

  1. Faire attention à nos pensées !

Voilà une tâche facile que nous ne faisons pas toujours ! Faire simplement attention à nos pensées, ce que nous nous disons à nous-mêmes, notre dialogue intérieur, et les images ou sons correspondants que nous avons en tête et aux ressentis dans le corps.

  1. Changer la manière dont nous nous parlons à nous-mêmes.

Regarder le monde avec une lumière positive et se sentir bien avec ce que l’on est.

Si vous avez une voix à l’intérieur de la tête qui vous répète que vous allez échouer, changez le timbre de cette voix en une voix humoristique, par exemple une voix nasillarde. Ensuite amenez une autre voix avec un discours positif et encourageant qui vous soutienne pour la réalisation de votre objectif ou de votre désir.

Si vous avez en tête des images d’échec, faites-en une image petite, en noir et blanc, terne, et à la place amenez une image brillante, claire, lumineuse, avec de belles couleurs vives de la réalisation complète de votre  réussite.

Si vous avez un ressenti dans le corps comme une lourdeur sur l’estomac, ou la gorge serrée, imaginez jouer avec cette sensation, en faire une balle (comme une balle de tennis) et l’envoyer au loin en remplaçant cette sensation par un ressenti confortable qui irradie dans tout votre corps.

  1. Imaginer un résultat favorable quoi que vous fassiez !

Beaucoup trop souvent, nous faisons des choses avec aucun autre désir que d’avoir fini ! Alors avant de commencer une tâche, explorez comment vous pourriez rendre cette tâche amusante, ou bien comment le fait d’accomplir cette tâche fera une différence dans votre vie.

Par exemple, la prochaine fois que vous irez vous promener, peu importe si c’est une petite ou longue promenade, ayez quelque chose de positif en tête qui soit plus qu’une simple promenade, un objectif qui vous challenge quelque part. Vous pourriez décider de remarquer 5 jolies fleurs ou arbres, ou bien de sourire à 3 personnes dans la rue.

Quand vous vous décidez sur un objectif, veillez à ce que cela vous  motive et aussi que ce soit faisable. Chaque fois que vous y travaillez, imaginez le résultat que vous voulez plus grand et plus motivant que jamais.

  1. Avoir à l’esprit ce que vous voulez !

Dites ce que vous voulez, et pas ce dont vous ne voulez pas. Si quelqu’un vous demande, « comment allez-vous ? », répondez « bien » ou même « très bien », avec un ton de voix adéquat. Et notez combien vous vous sentez mieux qu’en disant « pas mal ».

De la même façon,  au lieu de (se) répéter, » je n’aime pas ceci », « je ne veux pas de cela », posez-vous la question : « qu’est-ce que je veux à la place ? ». Et en mettant le focus sur ce que vous voulez vraiment, cela a beaucoup plus de chances d’arriver dans votre vie !

  1. Être flexible !

Reconnaissez ce que vous avez déjà accompli. Si vous n’avez pas réussi à atteindre votre objectif ultime, soyez flexible et la prochaine fois, faites les choses différemment, ou bien  réajustez votre objectif.

Si vous utilisiez une clé pour votre serrure et qu’elle n’ouvre pas la porte, est-ce que vous continueriez avec la même clé indéfiniment ? Ou seriez-vous assez flexible pour essayer d’autres clés jusqu’à ce que vous trouviez la bonne ? ou bien pour regarder à côté et réaliser que vous vous êtes trompé de porte ?  Ne riez pas, ça m’est déjà arrivé !!!

  1. Changer votre attitude physique.

    Marcher en traînant les pieds avec des épaules tombantes ne donne pas une apparence engageante !

    Si vous êtes assis, redressez-vous et souriez ! Si vous marchez dans la rue, faites-le avec un sentiment de confiance et de joie. Montrez combien vous êtes heureux en respirant profondément, en vous tenant droit et avec un sourire sur le visage !

  2. Eviter d’être une victime.

Prenez la responsabilité de vos actions et de vos émotions. Si, dans une conversation ou une interaction avec une autre personne, vous n’obtenez pas ce que vous voulez, prenez la responsabilité de ce que vous avez fait, et des émotions qui en découlent.

Remarquez bien que je ne dis pas de se sentir responsable pour les actions et les émotions d’autrui ; ceci est de leur responsabilité.

Prendre la responsabilité de vos actions et des émotions que vous ressentez vous donne la fantastique opportunité de changer les choses, plutôt que d’être une victime.

  1. Laisser aller le passé et pardonner.

Déterrer un passé douloureux ne sert qu’à vous plomber le moral ! Pardonner aux autres (ou à vous-même) ne signifie pas oublier ni être indulgent, ni  renoncer à vos valeurs qui ont été violées, ni assumer que c’était votre faute. Et cela ne signifie pas non plus condamner l’autre personne ou chercher la justice ou une compensation.

Le pardon, c’est plutôt lâcher prise avec le ressentiment ou le besoin de vengeance, même si nous pensons que ce serait mérité, et si nous le pouvons, donner le cadeau de la compassion, de la générosité et de l’amour universel.

Pour se débarrasser des chaînes du passé, il est nécessaire de pardonner. L’Ho’oponopono peut vous aider, et j’en parlerai lors d’un prochain article.

  1. Avoir un objectif clair pour votre vie, votre famille, votre carrrière professionnelle etc ….

    Sélectionnez un domaine de votre vie. Chaque matin au réveil, pensez à ce que vous voulez et faites-en une image dans votre esprit, avec des sensations et des sons (musique ou paroles de soutien par exemple). Identifiez 3 actions, petites ou grandes, que vous pourriez faire pendant la journée et qui vous rapprocheraient de votre objectif.

A la fin de chaque journée, faites le bilan de vos actions du jour et de leurs résultats. Si certaines d’entre elles ne vous ont pas rapproché de votre objectif, voyez-les comme une simple expérience. Et utilisez cette expérience pour déterminer quelles autres actions plus profitables vous pourriez faire le lendemain, ou bien revoyez votre objectif.

  1. S’envoyer à soi-même des messages positifs !

    Le matin au réveil et le soir au coucher, dites-vous des choses comme : « chaque jour, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ». Et lorsque vous êtes devant un miroir, dites par exemple « tu es une personne merveilleuse et je t’aime beaucoup ».

D’une façon générale, reconnaissez ce que vous avez fait de positif, et complimentez-vous  pour cela !

Et profitez de la vie !

Pour passer au niveau supérieur, venez à une formation de Praticien PNL !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Votre enthousiasme : la clé pour atteindre vos objectifs !

« Rien de grand n’a été achevé sans enthousiasme ». Ralph Waldo Emerson

Parfois, vous pouvez vous sentir un peu lassé par votre activité ou votre vie, et en fait, vous ressentez une déconnexion entre ce que vous faites et ce que vous voulez ou désirez vraiment.

Bien souvent, cette déconnexion survient lorsqu’il y a un manque de clarté de votre objectif. Sans un objectif bien défini, vous répéterez sans réfléchir les mêmes actions et comportements qu’avant.

De nombreuses personnes et équipes à succès reconnaissent combien le fait d’exprimer leur objectif sous la forme SMART a boosté leur succès.

SMART est un mot anglais qui signifie intelligent, et aussi élégant. C’est important comme vous le verrez dans la 2ème partie de cet article.

Donc pour définir un objectif à la manière SMART, il faut que cet objectif soit :

  • S (Spécifique et précis)
  • M (Mesurable concrètement)
  • A (Atteignable, réaliste)
  • R (Réaliste et de votre Responsabilité)
  • T (Défini dans le Temps avec une date précise et ciblé sur ce que vous voulez à Terme).

Cependant un pourcentage significatif de personnes qui ont défini leurs objectifs à la manière SMART ne réussissent pas totalement leurs rêves. A cela, deux raisons majeures :

  • Ils sont confrontés à des effets secondaires indésirables (sur leur famille, leur environnement de travail, leur communauté ou même leur propre santé). C’est-à-dire qu’ils n’ont pas eu une vision globale de leur objectif.
  • Ils manquent de passion ou même d’intérêt pour un objectif qui leur a peut-être été soufflé par leur parents, leur patron, leur conjoint, leurs enfants qui les poussent …. Ou bien ils pensent qu’ils devraient accomplir cet objectif, mais n’en ont tout simplement pas envie.

Et c’est là qu’intervient le côté élégant de l’objectif SMART.

Il s’agit de ce qu’on appelle l’ « écologie du système ».

Votre environnement de travail, votre famille et votre santé font partie de tout votre « système », et le considérer de façon globale est important.

Lorsque vous définissez votre objectif, vous devez voir quel impact votre objectif aura pour votre environnement, votre famille, vos proches et amis, et votre santé.

Cela vous permet de modifier votre objectif de façon à préserver ce qui est important pour vous, et d’agir sans conséquences néfastes pour vous ou les personnes qui comptent pour vous.

Ainsi votre objectif aura d’autant plus de chances de se réaliser qu’il ne sera pas freiné par des conséquences fâcheuses, et vous pourriez même espérer qu’il sera porté par les encouragements de votre entourage si vous avez tenu compte de leur intérêt également.

Sans un désir ardent, voire une passion pour réussir votre objectif, votre objectif restera lettre morte. C’est la passion, c’est le désir qui vous poussent à agir vers le succès. Le désir, la passion transparaissent dans vos conversations, dans vos pensées, dans vos actions et tout votre être.

On ne peut pas réussir un objectif qui n’a pas de sens pour vous, ne vous intéresse pas,  ou que quelqu’un d’autre vous a imposé.

Pour conforter votre objectif, il y a 2 questions importantes à vous poser :

  • Ecologie – quel impact votre objectif aura-t-il sur votre famille ou votre travail ?
  • Enthousiasme– êtes-vous vraiment enthousiasmé(e) par cet objectif ?

Pour réussir ce que vous voulez dans la vie, vous devez savoir ce que vous voulez, l’exprimer clairement et précisément, avoir conscience des conséquences, et être enthousiasmé à l’idée de le réaliser.

Si vous avez rempli toutes ces conditions, vous avez votre objectif SMART, et soyez sûr que vous allez le réaliser !

Pour en savoir plus, découvrez la Formation Certifiante de Praticien PNL !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !