Comment réagir de façon astucieuse

un homme réagit aux critiques en restant zen

Lorsque j’observe le comportement d’autrui, je suis toujours fascinée.

Depuis quelques années, j’ai observé comment les gens réagissent aux publicités, ou d’une façon générale aux concepts et aux idées parfois bien différents de leurs croyances  ancrées en eux. Quelques-uns sont excités par la curiosité et explorent la possibilité de les intégrer à ce qu’ils font, certains répondent quelque chose comme « et alors ? », et d’autres réagissent par des critiques au vitriol. Dans cet article, je me focaliserai sur ces derniers.

J’ai été, et vous aussi sans doute, la destinataire de comportements blessants ou malveillants, dans des groupes de médias sociaux bien connus,  ou bien lorsque je tente de présenter une idée, un concept, un service ou un produit.

Bien que, pour la personne qui réagit par ces critiques au vitriol, il puisse y avoir une intention sous-jacente positive (ce qui est un présupposé de la PNL), j’aurais tendance à ne pas tenir compte de leur position ou de leur argument, en me basant principalement sur la façon qu’ils ont choisi pour me répondre.

Qu’est-ce qui pourrait bien pousser ces personnes à répondre de cette manière ?

D’abord, considérons un des présupposés PNL : « la signification de votre communication est la réponse que vous obtenez ».

Quelle signification ou quelle interprétation ces personnes ont-elles déduit de la présentation d’une idée ou d’un service ?

Ma suggestion, c’est que c’est souvent une peur ou un ressenti de manque de sécurité pour eux-mêmes ou pour les autres. Cette peur peut être l’appréhension d’une blessure physique, mais ce que beaucoup de gens évitent d’évoquer, c’est tout simplement la peur de l’inconnu. Les gens sont habitués à se faire souffrir, et d’autres au contraire, évitent l’expérience de l’inconnu.

une tête d'humain avec des ondes qui traversent le cerveau

Un autre présupposé PNL : “Les personnes ont en eux-mêmes les ressources disponibles“.

Ces personnes réagissent du mieux possible pour eux-mêmes, selon les circonstances telles qu’ils les voient. Cependant, le résultat de leur comportement agressif fait que leurs arguments ne sont pas considérés par les autres. Bien qu’ils atteignent leur objectif de ressentir plus de sécurité en repoussant ce qui leur est présenté, ils ne réussissent pas à atteindre leur objectif ultime d’avoir un message clairement compris qui les protège de la menace potentielle. Ils n’ont pas non plus la possibilité d’explorer un monde plus large qui leur donnerait plus de choix et de joies.

Si dans le passé vous avez pu réagir comme cela, que pourriez-vous faire maintenant si une situation similaire se présentait ?

Voilà ce que je suggère :

  • Etablissez des limites claires. Cela signifie, éclaircir vos croyances et vos valeurs. Lorsque vous n’êtes pas sûr de vos croyances et valeurs, vous pouvez avoir peur que les autres ne les transgressent sans votre permission.
  • Mettez-vous dans un état-ressource. Cela veut dire que vous devez vous sentir bien en vous-même avec les limites que vous avez choisies.
  • Respectez le droit d’autrui d’avoir une perspective ou une opinion différente de la vôtre. A partir du moment où ils présentent leurs idées d’une manière respectueuse, écoutez-les et voyez si une information peut vous être utile dans ce qu’ils disent.
  • Si vous ressentez la nécessité de présenter un point de vue différent, mettez-vous dans une position de sécurité et de ressource. Ensuite, respectez l’autre personne et son droit d’avoir une opinion différente, présentez votre expérience ou votre information de sources opposées mais tout aussi respectables, ou bien posez des questions qui demanderont à l’autre personne de fournir des réponses factuelles.
  • Il est possible que vous et l’autre personne choisissiez finalement d’en rester là, et d’avoir deux opinions très différentes, voire même opposées. Acceptez le droit de l’autre personne de penser différemment, sortez de la conversation gentiment et avec intégrité, et retournez à vos affaires !

Avec cette approche, vous générerez plus d’intérêt et de soutien pour votre position et vous vous sentirez beaucoup mieux dans vos décisions !

Pour en savoir plus sur le comportement humain et ses motivations profondes, inscrivez-vous à la prochaine Formation Certifiante de Praticien PNL !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *