Les 3 clés puissantes pour une communication PNL efficace

communication PNLLes gens sont incroyablement complexes, et la façon dont ils communiquent les uns avec les autres reflète cette complexité. Régulièrement, nous nous sentons incompris sans forcément nous rendre compte que nous sommes incompréhensibles.

Ce type de communication très répandu n’est bien sûr ni efficace ni particulièrement satisfaisant, et les choses seraient bien différentes si vous utilisiez des outils de communication avancés PNL.

Cependant, il y a de nombreuses raisons pour lesquelles cela se produit, et il y  a 3 raisons principales très courantes que vous reconnaîtrez certainement ci-dessous.

  1. Raison n°1 : les émotions.    dessins stylisés représentant 16 émotions

L’un des plus gros problèmes auxquels les gens sont confrontés lorsqu’ils essaient de communiquer est d’être trop engagé émotionnellement.

Maintenant, quand je dis engagé émotionnellement, cela pourrait être très positif, par exemple d’être excité, heureux, enthousiaste, ce qui est bien pour soi et positif pour les autres.

Les problèmes commencent lorsque l’engagement émotionnel est négatif, ce qui est malheureusement le plus courant ! Par exemple, une émotion de tristesse, ou de colère.

Cet engagement émotionnel, parfois très chargé, peut nous amener à mal interpréter la signification de la communication qui essaie toujours de quantifier et  justifier le sentiment déclenché.

Ensuite, peu après, toute pensée logique rationnelle nous échappe, et nous mettons en œuvre inconsciemment un processus qui tend à nous engager, à répondre et à nous comporter d’une manière qui nous semble correspondre à l’émotion que nous avons créée à l’intérieur.

  1. Raison n° 2 : le langage.

Nous interagissons en utilisant notre propre style de communication préféré, nous utilisons les mots et la phraséologie qui signifient quelque chose pour nous, tout en n’ayant aucune conscience de la façon dont les informations sont reçues.

Nous avons tendance à être incroyablement vagues, tout en croyant que nous sommes clairs et concis, ou bien nous nous noyons dans une multitude de détails bien difficiles à suivre pour notre interlocuteur. Parfois, nous n’établissons tout simplement pas de réelle relation avec l’autre, et les mots que nous utilisons ne font pas vraiment sens pour l’autre, en tout cas, rien de ce qui pourrait l’encourager, l’intéresser ou l’engager.

  1. Raison n°3 : les suppositions et interprétations.

conversation entre deux petits chiens

 

Enfin et tout aussi important, nous avons la raison numéro 3 : nous supposons et nous interprétons !! Parce que tout semble si clair, connecté et justifiable dans notre propre esprit, nous supposons simplement, nous nous attendons même à ce qu’il soit tout aussi clair et tangible pour l’auditeur.

Ou bien nous supposons les raisons d’agir des autres, à partir de ce que nous voyons de leur comportement ou de ce qu’ils nous disent. Nous interprétons ainsi les informations qui nous parviennent, mais qui sont souvent partielles et nous répondons à ce que nous croyons avoir perçu, et qui est souvent en partie faux.

C’est malheureusement exactement ainsi que nous procédons la plupart du temps, et ces 3 raisons sont présentes dans toutes nos tentatives de communication!

Et peu importe ce que nous essayons de communiquer, des choses quotidiennes et très banales aux choses vitales, en fait, au fur et à mesure que cela prend de l’importance, nous augmentons notre risque de mauvaise interprétation.

Nos relations peuvent être tendues, stressées et constamment sous pression émotionnelle parce que nous ne pouvons tout simplement pas être clairs.

Ainsi, sur l’échelle de la satisfaction, de l’efficacité et de l’épanouissement, nous obtenons souvent de mauvais scores, mais il existe une bien meilleure façon de faire !

Comment faire ?

Vous enseigner les compétences du Praticien PNL est la façon dont nous pouvons vous aider. La PNL – Programmation Neuro-Linguistique utilise le langage pour influencer efficacement l’esprit.

Il y a 2 niveaux de PNL qui sont la formation de Praticien et la formation de Maître Praticien qui peuvent tous deux aider à augmenter de manière exponentielle l’efficacité de votre communication.

Maintenant, voici 3  clés  puissantes que vous pouvez apprendre pour augmenter votre efficacité dans toutes les communications et interactions  :

Leçon 1 : contrôler et utiliser efficacement vos états émotionnels!
Leçon 2 : prendre conscience et engager avec les modes sensoriels de façon active et précise!
Leçon 3 : perfectionner et contrôler votre langage, en utilisant les mots parfaits au moment parfait!

A priori, cela peut sembler un peu théorique, soyez assuré que c’est plus facile que tout cela en a l’air.

Changer les comportements et apprendre de nouvelles compétences peut vous avoir semblé difficile dans le passé, mais lorsque vous avez une méthode PNL qui peut vous guider étape par étape, cela peut être facile.

  1. Changement n° 1 : apprendre à contrôler la façon dont vous vous engagez émotionnellement.

paysage zen

 

Pensez aux moments du passé où vous avez trop réagi, remarquez comment aujourd’hui vous pouvez facilement voir d’autres options, que vous auriez pu choisir à l’époque si seulement vous n’aviez pas été stimulé émotionnellement négativement !

Et peut-être même aujourd’hui, parmi les choses en cours actuellement, avez-vous pensé à des options possibles, mais qui ont intégré des auto-limitations, peut-être motivées par l’anxiété, le manque de confiance ou peut-être une faible estime de soi.

Remarquez aussi tous ces moments où vous avez obtenu une résolution de certains problèmes, et si vous les regardez aujourd’hui d’un point de vue plus pragmatique, il vous est maintenant facile de voir d’autres options positives qui auraient pu être disponibles pour vous à l’époque, bien qu’à ce moment-là, il ne vous semblait voir que deux options, une mauvaise ou une très mauvaise.

Le contrôle de ses propres états internes est la clé des bonnes décisions : un état négatif vous limitera toujours, alors brisez-le de toutes les manières possibles. Par exemple pensez à quelque chose de drôle, concentrez-vous un instant sur autre chose, faites même des sauts de cabri si vous le souhaitez, et vous verrez que cela fonctionne ! Et remarquez aussi que, lorsque vous créez cet espace émotionnel, lorsque vous permettez un équilibre émotionnel, vos options positives augmenteront.

  1. Changement n° 2 : commencez à créer votre réalité !

 

La réalité est une illusion dans le meilleur des cas. Ce que nous voulons, c’est apprendre à choisir de voir la réalité qui va fonctionner pour nous.
La façon dont fonctionne la neurologie humaine est que tout ce que nous expérimentons est une perception. Nous ne pouvons pas vraiment expérimenter vraiment la réalité parce que la réalité est composée de beaucoup plus de données que nous pouvons traiter. Nous prenons des données brutes sans signification et les créons en quelque chose qui peut avoir une signification pour nous.

Seul MAINTENANT est réel, et maintenant est éphémère, tout le reste, le passé, le futur et toutes nos options et possibilités n’existent que dans notre imagination !

Et ce sont nos associations émotionnelles, à la fois négatives et positives, qui joueront un grand rôle dans ce que nous percevons comme possible maintenant et dans le futur en se basant principalement sur ce que nous croyons être vrai du passé.

Ce que vous devez changer, c’est apprendre à prendre la distance, pour avoir une certaine perspective sur l’expérience, sans être dans l’expérience. Permettez à votre esprit de sortir de cela, de désengager toute émotion déclenchée, et de permettre une perception rationnelle de l’expérience, pour guider toutes les décisions que vous pourriez prendre.

  1. Changement numéro 3 : le langage

Ceci est pour moi l’un des changements les plus puissants, c’est une véritable compétence de vie. En apprenant à contrôler complètement les mots qui créent la réalité pour vous-même et pour tout auditeur, vous communiquez beaucoup mieux évidemment ! Pour cela, les outils PNL vous aideront à  réfléchir stratégiquement et à choisir les mots qui correspondent le mieux au message que vous voulez faire passer.

Les mots ont certainement un sens, et ce sens créera une réponse émotionnelle, et cette réponse émotionnelle influencera le comportement des autres.

« Une image vaut mille mots », selon le proverbe chinois, mais en communication, ce sont nos mots qui peignent le tableau. Un mot, positif ou inoffensif pour vous, peut déclencher une puissante réponse émotionnelle négative chez quelqu’un d’autre. Considérer que les mots ont le même sens pour les autres que pour vous-même peut vous amener à faire des erreurs de communication potentiellement graves.

Choisissez vos mots à bon escient et les autres les comprendront, les apprécieront probablement.  Choisissez vos mots avec insouciance, et ils ne les comprendront pas et peut-être même  se mettront en colère contre vous.

Vous avez maintenant appris 3 clés puissantes sur votre communication et ces techniques puissantes proviennent directement de la PNL. Vous avez déjà appris qu’il y a des règles à suivre qui créent une réalité par l’imagination. Vous avez également appris qu’il existe un énorme pouvoir positif qui vient du bon contrôle de votre état interne, et qui vous permet ainsi d’utiliser uniquement des états puissants positifs pour conduire vos décisions. Et bien sûr, vous avez enfin appris qu’il y a un pouvoir inné dans la façon dont vous choisissez d’utiliser votre langage. J’espère que ces idées vous ont inspiré et vous ont apporté une compréhension plus claire des philosophies de Praticien PNL et de Maître Praticien PNL.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *